verrière bois industrielle

Réalisation d’une verrière type industriel en bois

Verrière type industriel en bois

Nous réalisons ce mois une verrière en bois industrielle dans un atelier. Le but, avoir un espace chauffé et hors poussière. Cette verrière est réalisée avec les matériaux suivants : des chevrons 6×8 cm, des lambourdes 6×4 cm, des tasseaux 15×15 mm, et de l’aggloméré. Pour la partie vitrée du verre synthétique de 4 mm. La surface sera de 12m² et deux des murs sont déjà présents puisqu’il s’agit des murs de l’atelier en rénovation

Première étape : Prise de mesures de la verrière

Hauteur, largeur, profondeur sont conditionnées par le lieu d’implantation. On travaille dans un espace en sous pente, avec l’intention de faire une verrière à plafond incliné. On prendra donc comme première mesure le point bas de la sous pente. Cela détermine la hauteur minimum. Ensuite on mesure la hauteur maximale sous faîtage. Cela nous permet de déterminer la pente. Sachant qu’il faut garder une réserve entre la charpente actuelle et le plafond que nous allons construire.  Cette réserve me permettra de passer les chevrons et plaques de la toiture. Pour la surface au sol pas d’impératif nous avons décidé de partir sur 12 m2.

verrière bois industrielle
verrière bois industrielle

 

Etape 2 le choix des matériaux

Nous avons fait une simulation 3D sur Sketchup.  Elle nous permet de simuler les épaisseurs et les hauteurs pour que la verrière soit esthétique et conforme à notre souhait. Sur la partie la plus haute on posera des lambourdes verticales de 4 mètres, et 2 m 80 pour la partie la plus basse.  Les lambourdes 6×4 fixées sur la tranche donnent bien cet aspect élancé des anciennes verrières industrielles. Pour l’habillage des parties basses et la réalisation du plafond on a choisi des plaques d’aggloméré de 19 mm.  La structure du plafond sera faite avec des chevrons 6 par 8 cm.

verrière bois industrielle
verrière bois industrielle

 

Montage de la structure verrière bois industrielle

Après avoir fixé dans les murs en pierre existants une lambourde à chaque extrémité des murs, on construit les 2 murs de la verrière industrielle. Il s’agit en fait 2 grands cadres assemblés au sol,  relevés puis vissés entre eux et fixés au sol. On prendra soin de prévoir l’espace pour la porte d’entrée que je vous conseille d’acheter avant pour être sur des cotes. 

Pour augmenter visuellement cet aspect indus, nous divisons chaque espace vertical entre deux lambourdes par un tasseau de 20 mm qui vient rajouter cet aspect élancé. Le bas des panneaux est ainsi habillé avec l’agglo.

verrière bois industrielle
verrière bois industrielle

Montage du plafond

Une fois vos deux murs en angle droit assemblés et ancrés au sol, vous allez pouvoir poser le plafond. D’un côté les chevrons poseront sur le mur en bois de l’autre côté il faudra fixer un support dans le mur en pierre.  Tous les 80 cm fixez un chevron,  puis faites glisser sur le dessus vos plaques d’aggloméré découpées à la bonne taille. C’est  la partie la plus délicate, car pour éviter de multiplier les joints, nous avons glissé des plaques de 3×1 mètres de près de 20 kg qui doivent donc être manipulées à 4 m de hauteur !

verrière bois industrielle
verrière bois industrielle

 

Finition de la verrière

La structure est montée, pour la suite, il faudra peindre l’ensemble à la couleur de votre choix, puis couper le verre synthétique au cotes de chaque espace vitré, poser la porte et faire les finitions.

verrière bois industrielle
verrière bois industrielle

Durée 2 à 3 jours
Côut / 600€ 
réalisation avec la scie radiale Peugeot Energyhub