fissure maison

Top 10 des malfaçons

Malfaçons dans le bâtiment et dans la construction en nette augmentation

Depuis 2008 on observe une nette dégradation de la qualité dans la construction. Le recours à la garantie décennale explose et l’année dernière, 800 millions d’euros ont été dépensés en indemnités. Chaque année on constate une augmentation de 6 % des sinistres du à des malfaçons !

Pourquoi la qualité se dégrade-t-elle autant ?

Il y a de nombreux facteurs qui expliquent cette nette dégradation dans la qualité de construction, pour les maisons individuelles mais également pour les logements collectifs. La difficulté de trouver de la main d’œuvre qualifiée, l’exigence de rapidité de construction,  l’évolution des techniques sans formation adaptée, et des acheteurs au pouvoir d’achat réduit  qui privilégient les devis les moins chers.  Si on ajoute de plus un secteur en plein essor qui attire des affairistes peu scrupuleux, c’est la parfaite équation pour expliquer cette augmentation inquiétante des désordres.

 

Évolution architecturale et formation

Le bâtiment n’est pas un secteur figé et endormi et depuis des années les RT 2005, 2012 puis RT2020, la constante évolution des DTU, obligent les entreprises à s’adapter au changement de normes thermiques, phoniques et environnementales. Pour beaucoup de petites entreprises artisanales, ces changements sont profonds et rapides, tous n’ont pas la capacité où la volonté de se former. 

Dans les grandes entreprises du bâtiment, si les formations sont bien assurées sur le personnel encadrant, en revanche le recrutement d’une main d’œuvre très peu qualifiée et parlant parfois à peine français, pose forcément la question de la compréhension des instructions.

Certaines évolutions architecturales sont aussi responsables d’un grand nombre de sinistres : la douche italienne par exemple avec de nombreux problèmes d’étanchéité ainsi que le carrelage en pose désolidarisée et les fissures, ou encore les maisons à ossature poteau poutre….

 

malfaçon construction
malfaçon construction

Top 10 des malfaçons

Carrelage fissuré

  • Douche italienne étanchéité
  • Etanchéité toiture (solins et chéneaux)
  • Fissure mur et façade
  • Fissure dalles et planchers
  • Mauvaise pose des menuiseries
  • Réseau d’eau intérieur fuites
  • Fondations
  • Remontées d’humidité
  • Isolation mal posée

 

Pour assurer la qualité de votre chantier et éviter de nombreux désordres, vous devrez donc choisir un architecte ou un maître d’œuvre compétent et peut être agréé.  Autre possibilité: faire appel à un cabinet d’expert bâtiment pour suivre votre chantier en demandant une assistance à maître d’ouvrage.

 

Formations maître d’œuvre

De nombreuses formations au cours de sa carrière

  • management équipe
  • négociation clientèle
  • méthodes d’audit et d’analyse financière
  • systèmes d’information et de communication
  • préparation, gestion et coordination du chantier
  • droit de l’urbanisme
  • suivi de chantier
  • génie civil
  • réhabilitation du patrimoine
  • maîtrise d’oeuvre
  • commande d’études techniques
  • analyse de faisabilité
  • construction durable
  • topographie

 

Formation Expert bâtiment

La seule formation reconnue dans le monde entier est celle d’ingénieur génie civil mention expert bâtiment. Mais beaucoup d’experts viennent du monde de la construction et se forment avec l’AFNOR ou l’OFIB afin d’accéder au métier d’expert bâtiment. C’est un métier qui demande donc de l’expérience technique. Il faut également une base de droit dans un contexte judiciaire du métier d’expert.

Métier qui demande une grande moralité. 

Une fois expert vous pourrez devenir expert judiciaire ou expert d’assurance.