parquet massif

Le parquet massif, une valeur sûre sur le long terme

Votre future ‘home sweet home‘, vous ne l’imaginez pas autrement qu’avec du bois de qualité sur le sol ? Justement pour votre prochaine rénovation, entre parquet contrecollé, massif et stratifié votre cœur balance ? Vous êtes au bon endroit : on vous dit tout sur le parquet massif et ses nombreux atouts.

Pourquoi opter pour du parquet massif ?

Choisir un parquet massif pour un projet constructif ou une rénovation ? C’est un choix que vous ne regretterez pas, car si l’investissement, de prime abord, semble un peu élevé, les qualités nombreuses de ce matériau haut de gamme 100 % bois contrebalancent son prix de départ.

Une matière et une origine très nobles !

Créé à l’origine pour remplacer les sols en marbre et terre cuite des châteaux et belles demeures nobiliaires, le parquet n’a pas son pareil pour sublimer les espaces. Robuste et élégant, il subjugue au premier regard. A l’instar de ses illustres ancêtres (Aremberg, Chantilly, Haussmann, Versailles…), le parquet d’aujourd’hui est fait du même bois : celui qui ne faiblit jamais !

Une durabilité exceptionnelle

Usiné dans les règles de l’Art dans une seule et unique lame de bois, le parquet massif nous montre de quel bois il se chauffe : car il dure toute une vie ! Et plus il est épais (entre 6 et 25 mm), meilleure est sa longévité. Les rayures, les chocs, les salissures de cuisine…, même pas peur !

Si le chêne est le plus utilisé pour sa fabrication, d’autres essences lui conviennent, notamment pour les pièces de la maison les moins sollicitées : châtaignier, frêne, hêtre, pin, sapin…

Dans tous les cas, privilégiez des bois locaux (idéalement labellisés FSC) : ils satisfont à toutes vos exigences de longévité et élégance. Tout en limitant votre impact pour la planète !

parquet massif
parquet massif

Bon à savoir 

Il existe deux classifications d’usage pour la dureté du bois (résistance à la pénétration, au poinçonnement et à l’usure générale) :

  • Dureté Monnin : bois très tendre (< 1,5), tendre (entre 1,5 et 3), mi-dur (entre 3 et 6), dur (entre 6 et 9) et très dur comme le chêne ( > 9 ).

  • Dureté Brinell (exprimée en Newton/mm²).

Pour un parquet massif, optez pour du bois minimum mi-dur (entre 3 et 6).

Un entretien minimum

Huilé ou ciré, un parquet massif est peu exigeant côté entretien. S’il nécessite 1 fois/an un soin spécifique selon sa finition, il n’a besoin au quotidien que du balai ou de l’aspirateur. En cas de tâches tenaces, utilisez une serpillière humide et un détergent naturel (lait, savon noir…)  : procédez dans le sens des fibres du bois et ne laissez en aucun cas de l’eau stagnante. C’est tout !

Votre parquet massif en chêne ou en pin montre des traces de fatigue ? Un simple ponçage, toujours dans le sens des lames, saura rapidement lui redonner un coup de jeune !

Une ambiance très chaleureuse

Pour insuffler une atmosphère cosy et inviter le charme chez soi, rien de mieux que le parquet massif ! Associé à d’autres touches boisées et une décoration raffinée, ce must have est un intemporel qui gagne à tous les coups ! Impossible en effet de rester de bois devant cet indémodable qui se plie à toutes les ambiances déco du moment.

Généreux, le parquet 100 % bois naturel s’approprie et rehausse tous les styles, du plus classique au plus exubérant. Déclinable en innombrables variations (coloris, types de pose, épaisseur…), il s’harmonise tant avec les intérieurs épurés style scandinave que les ambiances rustiques ou zen. Altruiste, il donne aussi le La aux décors industriels ou pop art.

Pour une pièce seulement ou toute la maison, authenticité et cachet au rendez-vous avec le parquet massif. Sans contrefaçon ni langue de bois.