traitement plancher

Traitement plancher neuf

Vous venez de finir la pose de votre plancher bois, quelle que soit l’essence utilisée il va falloir le protéger. En effet, le parquet ne peut pas rester brut. Les rayures, les taches,  s’incrustent sinon dans la fibre. Pour garder votre parquet en bon état il faudra donc appliquer dessus un  traitement.  De nombreuses solutions sont proposées par les fabricants,  avantages et inconvénients de chacunes.


Pourquoi protéger le bois ?

Un plancher par définition, on marche dessus ! Et si l’utilisateur n’est pas soigneux, le plancher peut vite être mis à rude épreuve. Pour les bois très denses : chêne, bois exotique, robinier, etc… La protection servira surtout à éviter les marques et taches. Pour les bois plus tendres le produit appliqué devra servir aussi pour les rayures car plus un bois est tendre plus il marque au moindre choc.

 

On ne choisira pas bien sur le même plancher bois pour une chambre que pour un hall d’accueil ou un magasin. Usages différents et budget différent. Si le pin du nord ou des landes commence autour de 10 à 15€ le m², le chêne coûtera 60€ le m² !

On devra donc prendre en compte :  l’essence de bois traitée,  la destination de la pièce,  l’impact sur l’air ambiant, le type d’application du produit et le budget. 

 

Les vernis et les vitrificateurs

Très proches au niveau composition.
Ils sont généralement faits à base de  résines polyuréthanes en phase aqueuse ou solvantée. Dans ce cas la base est l’essence ou l’alcool. Certaines avec un ajout de résine poly-carbonée. Pour le vitrificateur, on ajoute un durcisseur. La plupart des fabricants sont passés sur des bases aqueuses. L’application se fait en deux ou trois couches avec un égrenage (léger ponçage entre les couches). De résistant à très résistant selon les marques, Le produit pénètre sur quelques millimètres le plancher et vient former une barrière de résine sur le dessus.  Résistant aux rayures et aux tâches,  le vitrificateur est le plus employé pour le traitement des planchers. 

Avantages :  résistant,  facile à  appliquer

Inconvénient /   dégage des COV polluants

Certaines marques proposent des vitrificateurs Ecolabel à vous de vérifier le taux de cov dégagé par rapport à une huile naturelle par exemple.

 

Les cires

3 familles, les cires animales, végétales ou minérales pour votre traitement plancher.

 

Les cires naturelles

La cire dure pour parquet écologique est tirée de la cire d’abeille et souvent mélangée à de l’huile de lin et de la cire de carnauba, elle sent très bon, demande une application régulière.

Naturelle ou teintée très adaptée aux chambres.

Inconvénient : régularité d’entretien et peut être glissante

 

Les cires modifiées

Les cires modifiées sont issues des hydrocarbures et esters d’acides gras et d’alcools gras. Très résistantes et stables elles sont polluantes pour l’air intérieur.

 

Les huiles naturelles

L’huile dure est une huile de traitement issue du végétal (type huile de lin) avec en ajout des durcisseurs et des siccatifs naturels type terpènes de fruits. Idem pour l’huile cire biologique qui est un mélange d’huile végétale et de cire animale par exemple.

Adaptée aux chambres enfants et parents

 

Les huiles modifiées

Huile issue de la chimie verte, ce sont des huiles assez techniques qui offrent de très bonnes caractéristiques techniques en respectant l’air intérieur.

Pour toutes ces finitions possibles on aura le choix entre des finitions teintées ou au contraire incolore, en mat, satiné ou brillant.

 

Application du traitement plancher

Attention car certains produits doivent être appliqués à la monobrosse, il faut donc intégrer ce coût supplémentaire. Pour les autres si le bois est nu pas de difficulté, suivre les recommandations des fabricants. Si le plancher est une rénovation il faudra poncer à nu le plancher pour passer une huile ou une cire sur un ancien sol vitrifié.

 

Essai bricotest > la vidéo

huile parquet
huile parquet Blanchon

 

Nous avons testé l’étonnante Huile Environnement effet Nature de chez Blanchon, qui traite, protège le plancher bois en gardant un aspect mat et naturel assez surprenant et agréable pour ceux qui, comme moi, sont un peu allergiques à la finition vernie et légèrement jaunie des planchers.