MaPrimeRénov’ bien, mais pas simple !

MaPrimeRénov’ : est-ce que je peux en bénéficier en 2022 ?

Pour lutter contre le gaspillage énergétique et ses conséquences néfastes pour le porte-monnaie et la planète, l’État a mis en place MaPrimeRénov’ (ex Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique ou CITE). Le point sur cette prime à la transition énergétique pouvant atteindre jusqu’à 10 000 € et désormais accessible à tous les ménages cependant pas simple de s’y retrouver …

MaPrimeRénov’ : une aide pour tous les ménages

Vous êtes propriétaire, locataire, usufruitier, copropriétaire, propriétaire bailleur ? Peu importe ! MaPrimeRénov’ est désormais accessible à tous, et ce sans conditions de ressources !

Pour les propriétaires bailleurs, 3 conditions toutefois pour bénéficier de ce coup d’pouce des pouvoirs publics :

  • encadrement du loyer*,
  • information locataire (travaux + réévaluation du loyer),
  • mise en location pendant 5 ans minimum après travaux.

Transformée en MaPrimeRénov’Sérénité’, l’ancienne aide de l’Anah ‘Habiter Mieux Sérénité’ est quant à elle toujours soumise à un plafond de ressources. Elle concerne uniquement les ménages aux ressources très modestes et modestes.

 

Nb personnes foyer

Ménages ressources très modestes

Île-de-France Autres régions

Ménages ressources modestes

Île-de-France Autres régions

1

21 123

15262

25 714

19565

2

31003

22320

37739

28614

3

37232

26 844

45326

34411

4

43 472

31359

52 925

40 201

5

49 736

35 894

60 546

46015

Pers. suppl.

+ 6 253

+ 4 256

+ 7 613

+ 5 797

De quoi s’agit-il ? D’une ristourne jusqu’à 50 % HT du montant total de ses travaux de rénovation énergétique globale !

*Ce sont les indices IRL définis par l’INSEE qui déterminent les hausses de loyers annuels dans le parc locatif. En cas de travaux, les hausses peuvent échapper à ces indices : dans tous les cas, l’augmentation du loyer ne peut être supérieure à 15% du coût réel des travaux (lorsque la somme des travaux est à la moitié des loyers perçus la l’année en cours). Lorsque les travaux correspondent à 1 an de loyer et qu’ils ont été réalisés au cours des 6 derniers mois, le bailleur peut réévaluer le loyer librement.

 

Quels travaux pour MaPrimeRénov’ ?

Votre logement à plus de 15 ans ? Vous l’occupez au moins 8 mois sur 12 et vous engagez à y résider pendant une durée minimum de 1 an à compter de la demande de prime ? Voici les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ :

  • Chauffage : chaudières à très haute performance énergétique (sauf fioul), bois, biomasse, pompe à chaleur, solaire thermique.
  • Production eau chaude : solaire thermique et pompe à chaleur.
  • Isolation thermique : double et triple vitrage, murs de façade, plafonds combles, toitures terrasses.
  • Ventilation mécanique contrôlée double flux.
  • Audit et Diagnostic énergétiques.
  • Rénovation énergétique globale pour les ménages intermédiaires et aisés à hauteur de 7 000 et 3 500 €.

Quel montant ?

S’il n’existe pas de plafond de ressources pour bénéficier de MaPrimeRénov’ dernière version, le montant de l’aide varie selon deux critères :

  • revenus du ménage,
  • gain écologique après travaux.
  • Selon vos revenus, vous avez droit à :
  • MaPrimeRénov’ Bleu (foyers très modestes – cf barème plus haut – ) : 10 000 €
  • MaPrimeRénov’ Jaune (foyers modestes – cf barème plus haut – ) : 8 000 €
  • MaPrimeRénov’ Violet (foyers intermédiaires) : 7 000 €
  • MaPrimeRénov’ Rose (foyers aisés) : 3 500 €

Plafonds

Voici les plafonds de ressources pour foyers intermédiaires et aisés selon le Revenu Fiscal de Référence :

 

Nb personnes foyer

MaPrimeRénov’

Île-de-France Autres régions

MaPrimeRénov’

Île-de-France Autres régions

1

de 25 714 à 38 184 €

de 19 565 à 29 148

> 38 184 €

> à 29 148 €

2

de 37 739 à 56 130 €

De 28 614 à 42 848

> 56 130 €

> à 42 848 €

3

de 45 326 à 67 585 €

de 34 411 à 51 592

> 67 585 €

> à 51 592 €

4

de 52 925 à 79 041 €

de 40 201 à 60 336 €

>79 041

> à 60 336 €

5

de 60 546 à 90 496 €

de 46 015 à 69 081 €

> 90 496 €

> à 69 081 €

Pers. suppl.

de + 7 613 à 11 455 €

de + 5797 à 8 744 €

+ 11 455,00 €

+ 8 744,00 €

En 2023, les propriétaires aux revenus supérieurs au dispositif bénéficient exceptionnellement de MaPrimeRénov’.

Et, jusqu’au 31 décembre 2022, un bonus de 1000 € s’ajoute à la prime pour tout changement de système de chauffage vers une option renouvelable : remplacement chaudière gaz ou fioul par biomasse ou pompe à chaleur (y compris hybride).

Enfin, MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres coup d’pouce : éco-prêt à taux zéro, prime énergie CEE, primes complémentaires du plan France Relance + aides collectivités locales. Dans tous les cas, le montant total des primes ne peux excéder 20 000 €/logement pour une durée de 5 ans.

 

Exemples d’équipements et travaux éligibles avec MaPrimeRénov’ violet ou jaune

  • Isolation thermique fenêtres et parois vitrées : 40 ou 80 €/équipement

  • ITE et isolation toitures terrasses : 40 €/m² et 60.
  • Isolation murs par l’intérieur et plafonds de combles: 15 €/m² et 20.
  • Chaudières à granulés, pompe à chaleur géothermique ou solarothermique,
    chauffage solaire : 4 000 et 9 000 €.
  • Chaudière à bûches : 3 000 et 7 500 €.
  • PAC air/eau ou chauffe-eau solaire : 2 000 et 4 000 €.
  • Poêle à granulés : 1 500 et 2 500 €.
  • Poêle à bûches et équipements solaires hybrides : 1 000 et 2 000 €.

 

Pour bénéficier de Ma Prime Rénov, faire des économies sur votre facture d’énergie mais aussi participer à l’effort de lutte contre le réchauffement climatique, deux étapes simples :

  • connaître votre barème de référence,
  • déposer votre demande directement sur le site de MaPrimeRénov’ (ou passer par une entreprise qui gère la demande pour vous !).

 

Bon à savoir 

  • Vos revenus sont insuffisants pour régler l’acompte des entreprises ? Bénéficiez, sous certaines conditions, d’une avance de frais.

  • Obtenez davantage d’infos (éligibilité, montant des primes, cumul des aides…) avec la calculette en ligne de MaPrimeRénov et des entreprises sérieuses (attention aux arnaques).

  • Attention : dépêchez-vous de demander un dossier auprès de l’Anah car, à partir de 2023, il vous faudra recourir à un Accompagnateur Rénov’ à partir d’un certain montant de travaux ! Le décret est déjà paru.

 

Bonne réno !