béton de chanvre

Matériaux bio sourcés l’avenir ?

Depuis des années on le dit, le bâtiment est un très gros consommateur d’énergie. La construction doit être aussi actrice d’un changement de comportement pour aller vers une pratique beaucoup plus durable. Une des solutions les matériaux biosourcés ! Un label « Bâtiment biosourcé » a été mis en place début 2012 afin de valoriser l’utilisation des matériaux biosourcés. C’est un pas important qui va favoriser la filière.

Les matériaux biosourcés c’est quoi ?

Ce sont des matériaux d’origine animale, végétale voire minérale (laine de mouton, laine de bois, paille, chanvre, terre crue…) ils devraient de plus être produits nationalement ou localement quand cela est possible. Importer du liège du sud du Portugal, par exemple, n’est pas totalement cohérent avec la démarche.

Pourquoi construire en biosourcé ?

Pour limiter notre impact sur les ressources naturelles et améliorer significativement le stockage du carbone atmosphérique. Afin de favoriser les circuits courts et locaux, pour améliorer et assainir nos lieux de vie. Opportunité de recréer de l’emploi en milieu rural.

Limite du biosourcé

Tous les produits bio sourcés ne se valent pas à la mise en œuvre et à l’usage. Non pas forcément en raison de leur qualité intrinsèques, mais à cause des contraintes incendie et de leur résistance aux nuisibles.
Si le produit nécessite un traitement chimique lourd pour résister au feu et aux insectes, on perd une grande partie de l’intérêt du matériau.

Ressources en France

La paille est disponible en très grande quantité dans notre pays beaucoup plus qu’on ne pourra jamais en utiliser. Le chanvre aussi est très présent 15 000 ha. Que dire du bois, du lin, de la terre crue, de la ouate de cellulose issue du recyclage ou du métisse fabriqué avec des textiles recyclés ?
Nous savons faire, nous avons les ressources, reste à convaincre la filière entière de la construction.

Le bois

laine de bois steico
laine de bois steico

La France est un gros producteur de bois, on valorise les déchets pour faire divers produits dont la laine de bois en panneau ou en vrac. C’est un isolant aux bonnes performances thermique
et acoustique. C’est un matériau renouvelable et facilement recyclable en fin de vie. Facile de mise en œuvre. Le seul défaut est un ajout chimique pour le protéger des xylophages.

La paille

Elle peut être utilisée de 4 manières différentes, en botte de paille pour l’isolation des murs et des toitures (ossature bois spécifique), en complément d’enduit (la paille est mélangée lors de la fabrication de l’enduit) en panneaux de paille (panneaux compressés avec revêtement carton)

Le liège

Très bon produit mais importé dans 90% des cas …

La ouate de cellulose

Issue de la filière papier recyclé, on obtient deux produits d’isolation avec ce procédé. La ouate de cellulose en vrac et les panneaux semi rigides. Bon marché assez facile à mettre en œuvre, elle demande cependant un traitement contre les nuisibles.

Le plus prometteur : Le chanvre

béton de chanvre
béton de chanvre source bloc-biosys.fr

 

Plante à croissance rapide, demandant peu d’eau, on en fait divers produits de construction. Mortier, enduit, béton, laine de chanvre, ou isolant en vrac (chénevotte).

C’est la plante qui offre le plus de débouchés, le béton de chanvre sert à la construction des murs, on peut le couler soi même ou utiliser des blocs fabriqués en usine. La laine de chanvre s’achète sous différentes formes : laine souple, panneaux semi-rigides ou en vrac. Enfin la chénevotte en vrac sert aussi d’isolant pour les lieux non humides.

La laine de mouton

On utilise la laine impropre à la fabrication textile pour obtenir des panneaux de laine de mouton, de laine en vrac. La laine demande un traitement antimite assez important et son odeur peut déranger certains habitants. Très performante pour l’isolation en hiver, elle est moins performante sur le confort d’été il faut donc la coupler avec un isolant lourd. C’est une filière intéressante pour certains territoires ovins.

Le textile recyclé

Après avoir été trié le textile utile est déchiqueté et livré en laine vrac ou en panneau d’isolation. Facile à mettre en œuvre et fabriqué en France c’est un isolant intéressant pour les murs, rampants, combles perdus.

 

tableau isolants
tableau isolants

source FFB

J’ai testé la quasi totalité de ces produits sur chantier, à l’usage je suis assez séduit par la laine de bois et les panneaux de ouate de cellulose, ainsi que le béton de chanvre.