DIY, Faire soi même

parquet ancien
parquet ancien

Bricolage DIY : rénovation de parquet bois

Nul besoin de faire appel à un professionnel pour donner un coup de jeune à un parquet usé, à un sol en bois abîmé ou dont la finition ne vous plaît plus. Rénover soi-même son parquet, c’est facile en suivant ces quelques conseils de bricolage DIY.


Préparer le parquet ancien

 

Avant de rénover un parquet, il faut préparer le support :

  • enlevez les tapis et meubles qui gênent…
  • enfoncez les clous qui dépassent,
  • bouchez les fissures et imperfections avec de la pâte à bois, puis effectuez un ponçage léger au papier de verre,
  • au besoin remplacez les lattes qui sont abîmées,
  • procédez à un nettoyage minutieux, idéalement un aspirateur de chantier.

Poncer le parquet et lui appliquer un fond dur

L’étape du ponçage est nécessaire pour avoir un parquet à la surface plane et lisse. Cela permet aussi d’enlever les tâches et salissures. Nul besoin d’être un expert en menuiserie pour poncer un parquet. Il faut juste de l’huile de coude et du bon matériel : ponceuse à bande à main, ponceuse à parquet à bande, bordureuse…

Selon la superficie du parquet, il peut être intéressant de louer une ponceuse à parquet avec une bande large (entre 20 et 30 cm) et un système d’aspiration intégré.

Effectuez le ponçage du parquet à sec en utilisant du papier abrasif de plus en plus fin : de 16 à 120 mm. Pour les angles et les bords, utilisez une bordureuse ou du papier de verre.

Appliquez après dépoussiérage et nettoyage, un fond dur transparent pour imperméabiliser et durcir le bois avant de lui appliquer une finition. Il permet de bien préparer le support mais aussi de préserver sa durabilité dans le temps (il bouche les pores du bois et éviter les salissures). Terminez par un ponçage léger. Votre ancien parquet est désormais prêt à recevoir sa finition : cire, huile, peinture, vernis…

La finition du parquet

Pour rappel : il est absolument nécessaire de poncer un parquet avant d’appliquer une nouvelle finition.

 

parquet ancien
parquet ancien

 

Peinture parquet

Les peintures ‘spéciales parquet bois’ et ‘spéciales sols’ offrent tous les coloris imaginables. Ne lésinez pas sur la qualité et suivez attentivement les conseils des fabricants : respectez le nombre de couches, les temps de séchage… Ces peintures contiennent généralement un durcisseur mais, au besoin, appliquez une finition vitrifiée pour un rendu parfait et une meilleure durabilité.

Huile parquet

Disponibles en de nombreux coloris, les huiles parquet ravivent la couleur naturelle du bois tout en l’imperméabilisant et le nourrissant. L’aspect varie en fonction des huiles : satiné, mat, brillant…

Parmi les versions : l’huile-cire qui se passe en 2 couches (aspect naturel), l’huile presque invisible et sans brillance (protection contre le jaunissement), l’huile dure (une seule couche) sans solvant ni COV…

Cire parquet

Si la cire revient à la mode avec son léger parfum qui rappelle l’enfance et sa patine particulière, elle nécessite un entretien régulier. Elle s’applique avec une cireuse. Lorsque le parquet perd de son éclat, ravivez-le avec des Raviveurs Parquets Cirés.

Il existe des cires teintées et des cires anti-tâches qui protègent mieux le bois contre le vieillissement et les tâches. Comme pour les autres finitions de parquet, ne lésinez pas sur la qualité.

Vernis parquet (ou vitrificateur)

Le vitrificateur constitue un véritable film anti-tâches et anti-usure pour votre parquet. Les versions existent à l’infini pour un aspect tour à tour brillant, coloré, laqué, mate, opacifiant, satiné…

 

Notre avis