peinture meuble vernis

Repeindre un meuble de salon vernis

Depuis quelques mois, je harcèle mon mari pour qu’il repeigne notre buffet vintage années 50 (pour commencer 😉). Son style est ok (le meuble pas mon mari!) et il offre beaucoup de rangements (+ support meuble télé) mais je ne supporte plus son vernis. Je trouve qu’il jure carrément avec ma déco de salon ‘esprit campagne’ : vieux poêle en fonte rouillé (qui fonctionne), bûches sous la vieille fenêtre en bois, coussins et plaids en abondance, parquet, etc.

peinture meuble vernis
peinture meuble vernis

 

Pourquoi lui demander, me direz-vous… Parce que tout simplement dans notre partage implicite des tâches, c’est lui qui gère le bricolage. Et d’autres activités où mes compétences sont inférieures aux siennes : réparation de la voiture, gros travaux de jardinage, extermination des grosses araignées à l’automne… L’égalité homme/femme, ça me parle mais y’a des limites.

Bon, cette fois, charge de travail oblige, ma douce et tendre moitié n’a pas le temps de s’occuper de ce meuble vernis qui occupe tout mon esprit actuellement. Les femmes comprendront. Je n’ai pas d’autre solution que de m’y mettre.

Par où commencer ?

 

Est-il possible de repeindre un meuble vernis ?

D’emblée je dirais que non. Mais après vérification (oui oui je vous assure), il est tout à fait possible de repeindre un meuble dont le vernis est en parfait état. Ce qui est le cas pour mon buffet. Aucune écaille ni craquelure. Ouf, du temps de gagné ; pas d’étape de ponçage ou de décapage hyper salissante qui m’aurait forcée à dénicher de vieux draps pour protéger le reste de ma pièce…

 

Dépoussiérage, nettoyage et dégraissage du meuble

Première étape, un nettoyage complet à l’eau et au liquide vaisselle (ou autre nettoyant traditionnel). J’ai juste besoin d’une grosse éponge, d’un seau d’eau et d’une brosse à dents pour les recoins les plus difficiles. Il faut ensuite bien le sécher. La phase de dégraissage n’est pas nécessaire dans mon cas mais si vous voulez dégraisser un meuble de cuisine par exemple, utilisez de l’eau + du savon de Marseille (mais aussi bicarbonate de soude, blanc de Meudon…), voire de l’alcool industriel en cas de graisse bien installée.

Dans le cas d’un meuble vernis qui présente des petits ou des gros défauts, il faut poncer légèrement avec de la laine d’acier avant de se mettre à la peinture.

 

Couche d’apprêt et peinture finale

Avant de peindre la couleur finale, je dois utiliser une peinture spéciale ‘primaire accrochage bois’ ou une sous-couche spéciale ‘surfaces brillantes’. Efficace, cette couche d’apprêt qui nécessite un seul passage, permet à la peinture finale de mieux adhérer. Je laisse sécher le temps indiqué sur le pot.

Il ne me reste plus qu’à peindre 2 fines couches avec la peinture que j’ai choisie en faisant attention de croiser les couches (haut en bas puis gauche à droite) pour éviter les traces de peinture. Ah j’allais oublier, il faut aussi un vernis pour conserver plus longtemps la peinture et faciliter l’entretien de mon meuble. J’ai choisi un vernis mat incolore bien sûr !

Facile finalement. Pourquoi je l’ai pas fait plus tôt ?

Notre avis